AccueilProjets avec intervenant(s) › Regard sur les métiers du lycée
AFFICHER TOUS LES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE

Sculpture urbaine de bonzai géant pour le terminus du tramway

Réalisation par l'artiste plasticien Laurent Bosio et les élèves de CAP ferronnerie d'art du lycée - Inauguration le 01 juillet 2016 en présence de Mmes Doinique Estrosi-Sassone, Fatima Khaldi et de Mike, un élève acteur du projet. 

 

C'est une longue histoire... 

Lundi 18 novembre 2013,  le trafic du lycée Louis Pasteur se gare entre deux flaques de boue. Un à un les élèves de la classe de terminale CAP ferronnerie d’Art descendent et, après quelques pas, pénètrent dans l’atelier de l’artiste Laurent Bosio. Des morceaux de tôle des rivets, des boulons, des pièces mécaniques et autres ferrailles s’assemblent en figures géométriques, en feuillages, en créatures et composent l’univers de l’artiste.

C’est la première rencontre.

La visite se poursuit sur le rond-point de l’Esteron à Gilette, ou trône un gigantesque Bonzaï, qui transperce les fraiches bruines de l’automne.  Chacun regarde, lève la tête, se tourne, observe l’arbre, et imagine les longues heures de travail qui ont permis à Laurent Bosio de transformer le métal en une extraordinaire sculpture végétale. L’arbre trouve sa place au milieu de la plaine, les feuillages brunis par l’oxydation se déploient dans le paysage et la silhouette s’impose dans la lumière du couchant.

Rapidement, le projet se décide : un prochain Bonzaï verra le jour au Lycée Louis Pasteur.

Quelques semaines plus tard, Laurent BOSIO vient dans l’établissement scolaire qui jadis fut le sien, pour faire partager aux élèves sa passion pour le dessin et la sculpture.
Ils dessinent… Ils dessinent sur de grands blocs de papier, sur le tableau blanc, sur le sol ou sur des morceaux de tôles, ils dessinent, des centaines d’esquisses avant d’enfin s’installer à la forge et manipuler le fer.

D’une pyramide d’acier émergent les premières racines, puis le tronc, ses nœuds, ses boursouflures, ses ramifications, des branches, puis d’autres, qui se tordent sous les coups martelés des ferronniers. Les feuillages se dessinent, se devinent, apparaissent enfin.

Près de deux ans s’écoulent ainsi, les élèves changent, ils vont et viennent participant de-ci de-là à l’ouvrage, les enseignants suivent, ils observent, s’interrogent, s’étonnent parfois. Grâce à la volonté indéfectible de L’artiste Laurent Bosio et du professeur de Ferronnerie d’art qui l’accompagne, M. Quattrone, le Bonzaï est achevé à l’été 2015.

Il sera installé à quelques mètres de l’établissement, trônant entre le tramway et le nouvel hôpital. Un symbole rappelant l’inépuisable volonté des métiers d’art à exister dans une société qui à besoin de racine solide pour sans cesse continuer à se développer. 

Financement:

Région Paca via CVLA, lycée Pasteur, Mairie de Nice

Equipe: Arts appliqués: Marion Dupré, FErronnerie d'art: Philippe Quattrone et Eric Gnutti

 

 

 



‹‹ article précédent   article suivant ››