AccueilActualites › CDI

C'est une bien belle rencontre qui a eu lieu ce mardi 16 mars entre les élèves de 1BMA3, 1B et TBPC et l'écrivain Alain Vircondelet.

Cette rencontre, organisée par Mme Milardi, Professeure Documentaliste, avec Mme Cazach et M. Echampe, Professeurs de Lettres Histoire et M. Lesellier et M. Clarys, Professeurs de maroquinerie et sellerie, s'inscrivait comme chaque année dans le programme "Lecture pour tous" de la Ville de Nice, créé dans le cadre de la lutte contre l'illettrisme et pour la valorisation de la lecture.

Elèves et enseignants furent pendant deux heures suspendus aux lèvres de M. Vircondelet, tant il était passionnant de l'entendre évoquer les coups de coeur et rencontres ayant émaillé son impressionnant parcours et l'ayant conduit à écrire les biographies de personnages aussi illustres que Marguerite Duras, dont il fut l'ami intime, Albert Camus, Picasso, Blaise Pascal, Françoise Sagan, Arthur Rimbaud ou encore Antoine de Saint-Exupery, dont il est le représentant officiel de la mémoire en France, après avoir rencontré ses héritiers.

Durant cette rencontre, il fut particulièrement question du livre "Guernica 1937", préalablement étudié par en classe par les élèves, où l'auteur raconte de manière vivante et contemporaine les amours contrariées de Picasso et Dora Maar, trame de fond du bombardement de Guernica ayant eu lieu le 26 avril 1937 et qui inspira à Picasso la si célèbre toile du même nom. Ce roman, outre le passionnant aspect historique et sentimental, a pour principal mérite de remettre en lumière Dora Maar, grande artiste en son temps et injustement oubliée depuis, qui eut beaucoup à souffrir de la personnalité quelque peu ambivalente et tyrannique de son "mentor", qu'elle aima pourtant à la folie.

Hélas, les 2 heures de la rencontre passèrent beaucoup trop vite, les élèves ayant de très nombreuses questions à poser à l'auteur dont la plus récurrente : "Comment êtes-vous devenu écrivain ?" suscita pour réponse que ce fut l'exil forcé d'Algérie, son pays natal, d'un jeune homme de 15 ans, qui lui donna envie de raconter et d'exprimer des mots, comme pour lui permettre d'exorciser sa douleur.

Nul doute que nombre de nos élèves auront été touchés par une telle passion et seront gagnés par la même envie de manier les mots qui donneront des couleurs à leurs émotions...