AccueilVie du lycée › CDI

 

 

Mercredi  5 juin, la remise des prix du concours Bulles de mémoire organisé par l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre avait lieu cette année au musée de la Légion Etrangère à Aubagne (13).

Pour la 2è fois, après avoir gagné le prix régional et national il y a 3 ans, le lycée Pasteur s’est à nouveau brillamment distingué lors de ce concours. En effet Yohan, élève de 2deC Communication Visuelle a remporté le 1er prix catégorie lycée candidat libre avec son histoire en quatre planches : « Retour à Guernica ». Le thème cette année était « Après la guerre, se reconstruire » et c’est ainsi que Yohan a imaginé le retour d’un ancien combattant ayant participé aux bombardements de Guernica revenant 30 ans plus tard dans la ville espagnole martyre.

Le jury a été unanime pour le récompenser et Yohan s’est rendu à Aubagne pour la remise des prix accompagné des trois professeurs l’ayant encadré pour ce travail : Mme Milardi professeure Documentaliste,  M. Salerno professeur d’Arts Appliqués et Mme Cazach, professeure de Lettres-Histoire. Sa maman, légitimement très fière, était également présente.

Ce sont des légionnaires eux-mêmes qui ont reçu les lauréats et leur ont fait visiter leur musée, guides intarissables et prolixes en anecdotes, faits historiques et grandes figures ayant marqué ce corps de l’armée depuis 1831, date de sa création par le roi Louis-Philippe.

Après avoir vécu la Légion de l’intérieur comme s’ils y étaient, les invités ont pu assister à la remise des prix, laquelle s’est conclue par un sympathique goûter.

Yohan assez ému, a expliqué en allant chercher sa récompense (palette de feutres de professionnels, bandes dessinées dédicacées, diplômes…) qu’il avait souhaité traiter un sujet rarement abordé auparavant tel la destruction totale de cette ville, à ne pas oublier, au nom de toutes les victimes.

Après avoir reçu quelques conseils de professionnels, notre jeune lauréat a promis de faire encore beaucoup mieux l’année prochaine et à 15 ans à peine, il a encore tout le temps de s’améliorer !